L’Académie Esports de Montréal fête sa première année d’existence !

Petit blog spécial écrit par Patrick Rhéaume-Espinoza,

L’Académie de sports électroniques de Montréal, mieux connu sous le nom d’Académie Esports de Montréal, souffle sa première chandelle pour son 1 an et 1 jour ! « Pourquoi aujourd’hui et non pas hier? » me diriez-vous. Et bien nous étions trop occupés et nous étions trop heureux de vous présenter la toute dernière école partenaire pour l’année 2019-2020. Conséquemment, nous avions oublié la date d’anniversaire! #woops

En effet, le 23 avril 2018 fut le premier jour de notre Académie avec la publication de la première image de profile Facebook à propos d’une académie en sports électroniques à Montréal, Québec. On peut toujours y lire sur les médias sociaux le sous-titre suivant: « La toute Première académie consacrée aux sports électroniques au Québec. » Deux jours plus tard, le Groupe TVA Nouvelles publiait déjà un premier article à propos de l’initiative de Patrick Pigeon, président-directeur général de l’Académie Esports Canada, et puis vinrent les demandes d’entrevues à la radio et dans les journaux. M. Pigeon a longtemps contemplé la création d’un tel établissement où les jeunes pourront concilier leur passion pour les jeux vidéo et les sports électroniques (« e-sports ») tout en apprenant les saines habitudes de vie et la réussite scolaire. Encore aujourd’hui (en fait, hier le 23 avril 2019) il publiait sur sa page Facebook ceci:

« La valeur du e-sport ne se résume pas à des millions de dollars. Ou encore à des milliards de dollars.

La valeur du e-sport c’est de faire socialiser des jeunes qui ne le font pas d’emblée. C’est de servir de motivation scolaire. De motivation à acquérir de saines habitudes de vie … C’est d’utiliser le jeu vidéo afin d’offrir de meilleures options de vie à des jeunes qui se trouvaient souvent délaissés par le passé. » – Patrick Pigeon

 

Il n’est pas surprenant que M. Pigeon garde le cap car depuis qu’il m’a embauché comme bras droit en mi-avril 2018, Patrick Pigeon a toujours répété ses objectifs principaux qu’il développe depuis l’an 1998 :

  • Offrir des services aux écoles pour la persévérance scolaire
  • Effectuer le test des camps de jour en e-sports pour le public
  • Effectuer le test de programmes scolaires spécialisés en e-sports
  • Éduquer, évoluer, performer; et
  • « On verra.. » en fin de phrase (au même ton que l’actuel premier ministre du Québec, François Legault, lorsqu’il lançait son parti politique en 2011)
Les premiers jours

Le plan de match initial était assez solide pour convaincre l’investisseur principal, la MTL Esports, de soutenir notre projet. Le lancement de la première vidéo de promotion était spectaculaire en termes d’échanges sur Facebook entre les aspirants, les familles et les sceptiques face aux « camps de jour e-sports ». Georges Saint-Pierre a également donné son temps et son image pour nous appuyer, question de crédibilité et de persévérance pour l’ industrie embryonnaire du sport électronique au Québec. Comme beaucoup d’acteurs dans le milieu, il continue de nous appuyer à sa façon et nous lui son infiniment reconnaissant.

 

Mais en bref…

Sans répéter ni radoter davantage, nos premières semaines ont été sans repos et le tempo ne s’est pas atténué depuis les douze derniers mois, je vous le garantie. Nous avons embauché nos entraîneurs techniques et de performances pour  l’été 2018 tout en livrant un branle-bas de combat dans l’enceinte de la MTL Esports pour faire de notre mieux en termes de vente et de visibilité marketing avec moins de deux mois avant le début! Le bilan 2018 a été très positif pour une première preuve de concept.

Ce qui a été le plus remarquable ce furent les retours très positifs des parents et les rétroactions très productives dans les médias qui garnissent notre page média. De plus, la communauté québécoise commence à découvrir tranquillement pas vite le monde du sport électronique avec notre jeune Académie qui fait figure dans des productions de chaînes télévisées telles que RDS, Radio-Canada ou Télé-Québec et il y en a d’autres qui vont surgirent dans les prochains mois. Restez à l’écoute. Mais réellement, l’ajout d’un directeur de communication marketing professionnel, M. Benjamin Denis, a vraiment fait avancer les dossiers de l’Académie autant pour les écoles partenaires que pour les événements majeurs tel que le tournoi NHL19 du Canadien de Montréal en plus de mener la campagne des camps de jour e-sports 2019. À cela, Benjamin a plus d’une carte dans son deck et il va vous démontrer que la partie ne fait que commencer.

Et puis finalement, le milieu scolaire. La réussite professionnelle à de hauts échelons commence à l’école avec la persévérance scolaire et l’obtention de connaissances utiles tout au long d’une vie. Nous sommes incroyablement excités de recevoir la première cohorte d’étudiants entrant dans la  Concentration compétitive en sport électronique (CCSE) qui recevront un encadrement unique. Ces étudiants proviennent de l’école secondaire Edouard-Montpetit, de l’école secondaire Lester B. Pearson, du Collège Reine-Marie, et du Collège du Mont-Sainte-Anne à Sherbrooke. À cet effet notre équipe d’entraîneurs va plus que doubler pour combler le besoin. Il y aura un corps professoral, et nous travaillerons avec différents organismes spécialisés dans différents milieux tels que le domaine de la santé, de la technologie & innovation, en recherches universitaires et en éducation. Très franchement, le plus gros reste à venir… et à vivre, 100% au Québec.

Maintenant que cela fait déjà un an; dont 8 semaines de camp de jour en été 2018, plus de 4500 heures d’activités physiques, autant d’heures de jeu vidéo, 2 semaines de camp de jour de la relâche 2019 et pas moins de quatre écoles secondaire du Québec qui regroupent des centaines de jeunes familles, et qui vont se lancer avec nous dans nos programmes de 2019 et 2020, je parle au nom de toute l’équipe que ce n’est que le début! Nous sommes prêts*. L’êtes-vous? On verra. 😉

 

 

*En fait il faudrait lire « On est prêt » car le « On » exclue la personne qui parle et je ne serais que prêt lorsque les ordinateurs supplémentaires arriveront, seront assemblés, testés, stressés et aménagés pour satisfaire le nombre d’étudiants et étudiantes engagés cet autmone.

2019-04-25T19:48:17-04:00avril 24th, 2019|Blog|0 Comments